L'Horse Agility et vous ...






Entrevue avec Sarah du site Horse Agility France 






Cavalière depuis  30 ans, j'ai eu la chance d'avoir mon premier cheval à 17 ans.
Avec lui, j'ai appris à mettre en place des petits tours de spectacle.

Parallèlement je faisais de l' Agility avec mon chien parce que oui, comme la plus part d'entre vous, on ne se limite pas aux chevaux, on aime aussi les autres animaux ...



Plus tard, j'ai agrandi la famille avec un Appalousa puis un shetland que j'ai débourré.
J'ai commencé à lui apprendre des petits tours : révérence, cabré, couché, assis etc...
Il m'est vite apparu qu'il avait une réelle facilité pour l'apprentissage  et surtout que tout cela lui plaisait !
J'ai donc continué à le travailler en liberté et à le faire sauter un, puis deux et trois obstacles d'affilés un peu comme dans l'Agility pour chien.

Je suis allée faire un tour sur le net et j'ai découvert qu'en Angleterre et en Allemagne il existait  l'Horse Agility, une discipline ou l'on trouve des parcours de différents obstacles avec le cheval en licol ou en total liberté mené par son cavalier qui se déplace au sol.



J'ai regardé quelques vidéos et j'ai essayé de reproduire ce que j'y voyais, mais j'ai
Vite constaté qu'il me manquait des bases essentielles comme l'arrêt ...
Il a donc fallut que je mette en place des bases et des codes pour pouvoir avancer.
J'avais par contre grâce à mes cours d'agility pris avec mon chien, l'avantage de savoir me placer sur le parcours pour amener au mieux mon poney sur les différents obstacles.
Quel plaisir de voir mon petit poney s'améliorer de jour en jour !

L' Agility est une discipline ou le meneur et le cheval s'amusent, chacun évoluant dans la compréhension de l'autre.
Il faut être connecté avec lui !




Aujourd'hui j'ai crée une page Horse Agility France pour promouvoir cette activité qui mérite d'être connue du grand public.

Rasta, mon poney adore travailler en totale liberté, pour lui, plus ça va vite plus il s'amuse ...
Il me donne de vraies satisfactions !

Maintenant, je commence à travailler mon cheval Kim qui lui est complètement différent, il n'aime pas trop sauter...
Mais je vois au fur et à mesure qu' il commence à me suivre, à comprendre ce que j'attends de lui et surtout à s'amuser.
Il y a un  vraiment changement chez lui, comme s' il devenait moins timide, un peu plus coquin ...


Maintenant, je peux imaginer  commencer les concours d'Horse Agility avec lui!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire